La NR 37 : A Bléré, un Terres du son de poche qui ravit les festivaliers

Catégorie : CSC
Tags:
La tournée estivale de Terres du son a commencé samedi à Bléré, avec une jauge maximale de 650 personnes. © (Photo NR)

Faute d’avoir pu se tenir comme chaque début d’été à Monts, Terres du son s’est lancé dans une mini-tournée de concerts dans le département. Le premier se tenait ce samedi, à Bléré.
Ce samedi soir à Bléré, on est loin, très loin des 40.000 personnes que réunit Terres du son chaque début d’été à Monts. Protocole sanitaire oblige, la jauge maximale a été fixée à 650 personnes. Et pourtant, les groupes locaux qui se succèdent sur le car-podium prêté par la mairie, les petits paquets de danseurs qui ondulent, les transats qui parsèment la pelouse, les verres qui circulent, les sourires, partout… L’esprit du plus grand festival d’Indre-et-Loire est bien là, en format de poche. « C’est une manière d’exister malgré tout, de maintenir l’énergie », confie Arnaud Guédet, l’un des organisateurs de Terres du son, et de cette mini-tournée estivale dans le département. 
« Sans festival, ce ne serait pas l’été! »
Terres du son n’aura pas lieu, mais l’énergie est là, une sautillante légèreté qui passe de groupes en groupes. « Ca fait du bien ! » lance Nicolas. Il est venu de Saint-Aignan avec sa famille pour ces retrouvailles avec un festival qu’il connaît bien. Pour son premier concert de l’été surtout. « Sans festival, ce ne serait pas l’été », remarque-t-il, sentencieux. A quelques slaloms de là, Louis, vingt ans de moins, ne dit pas le contraire. C’est son premier concert depuis le coup d’arrêt du confinement. « Ca manquait vraiment », lâche cette familière de Terre du son.
 
On reste forcément très attaché à nos trois jours de festival à Monts, avec nos 40 à 45.000 festivaliers, mais c’est une manière différente d’exister sur le territoire, d’aller dans des lieux où l’on ne va pas d’habitude
Arnaud Guédet, co-organisateur de Terres du son, Bléré
Trois autres concerts sont organisés en juillet. Un formule qui plaît. Qui pourrait perdurer.
Trois autres concerts sont programmés cet été : 
 
> Vendredi 17 juillet, de 16 h à 21 h 30, à Montlouis-sur-Loire. Avec Kafaranariüm Nebula (tout public), Raoul Jazz Clan (jazz/hip-hop), Grauss Boutique (Math-rock).
> Vendredi 24 juillet, de 16 h à 21 h 30, à Descartes. Avec Raphaël Guattari (chanson/pop), My Favourite Swing (swing), Péroké (électro-voodoo). Quizz musical de la Charcuterie musicale.
> Samedi 25 juillet, de 16 h à 21 h 30, à Tours (lieu non communiqué). Avec Péroké (électro-voodoo), DJ Kéké (musique résiliente), My Favourite Swing (swing).
 
Radio Campus Tours (99.5 FM) diffuse trois émissions spéciales Terres du son, ce samedi et dimanche de 17 h 30 à 19 h. Podcasts musicaux, interviews inédites, rediffusions de lives…  

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options